Si belle, Sybille

Si belle, Sybille

30 janvier 2021 0 Par Alicia

Bonjour! Aujourd’hui, il est question du roman « Si belle, Sybille » de Valentine Lalande. Une lecture que je vous recommande et vous allez voir pourquoi!

Si Sybille est discrète et silencieuse, son amie Sofia, elle, est tout le contraire: Sofia est bruyante et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Alors que Sybille a un intérêt pour le timide Soren, Sofia, pour sa part, semble s’être enamourée de Samuel, le « bad boy » de l’école et, selon Sybille, « le pire crétin de la classe ». Au grand malheur des quatre, en raison d’un exercice littéraire, Sybille se retrouve obligée d’être en équipe avec Samuel; Sofia, avec Soren. Peut-être que tout cela va s’avérer ne pas être une si mauvaise chose…

Cette bande de quatre va se retrouver dans des situations qui vont finir par les rapprocher et peut-être faire en sorte qu’ils deviennent… amis?  

Pour commencer, j’ai aimé le fait que ça soit un roman à plusieurs voix. Je trouve que ce choix apportait des détails importants au récit: ça nous permettait de mieux comprendre chacun des personnages. Selon moi, cette dernière n’aurait pas été la même sans ça. 🙂 De plus, la plume de l’auteure était très belle: elle réussissait à parler de certains sujets délicats avec brio.

En ce qui a trait à l’histoire, elle était captivante! Je me sentais vraiment investie dans la vie de ces personnages qui se sont révélés très attachants. J’ai aimé que certains personnages évoluent au fil du roman, autant personnellement que sous l’influence des autres. Ça m’a plu que les changements aient été progressifs et aient l’air réalistes.

D’ailleurs, concernant les personnages, je me suis particulièrement identifiée à Sybille, une jeune fille discrète faisant son possible pour le rester, puisque c’est quelque chose que nous avons en commun. 😉 Ce qui est inspirant, c’est que Sybille évolue au cours de l’histoire et prend de plus en plus confiance en elle. Elle ne se laisse plus marcher sur les pieds et on se réjouit pour elle. De plus, elle est une personne admirable, car elle fait preuve d’énormément de gentillesse et elle n’est pas du tout rancunière. J’ai également aimé Sofia, que j’ai trouvé pétillante et pleine de malice. Elle avait une bonne répartie et je dois avouer que j’aimerais être comme elle.

Pour conclure, c’était une lecture touchante qui abordait plusieurs sujets comme l’intimidation et le suicide. 

Et vous, l’avez-vous lu? Si oui, avez-vous aimé votre lecture? Avez-vous lu d’autres romans de cette auteure? Si oui, lesquels?